KKVKVK #25: Mon bavarois

KIKI25

Je suis tombée sur ce kiki ce mercredi matin. Le thème m'a immédiatement inspirée: j'adore les bavarois, qu'ils soient sucrés ou salés. La journée terminée, vite faire quelques courses et expérimenter la recette qui avait germée dans ma tête depuis ce matin. Je crains en effet n'avoir pas été très productive au boulot ce jour-là étant donné mes préoccupations culinaires, mais bon, ce n’est pas pour une fois hein! Et vu les tensions actuelles au travail, ça m'a finalement fait beaucoup de bien.

La réalisation se passe sans problème; je prévois même de me lever plus tôt pour profiter de la lumière et faire de jolies photos.
Encore en pyjama, l'odeur du café qui commence à embaumer ma cuisine, j'entreprends mon démoulage. Le bavarois à la mozzarella... ça va... et quoi?! Non! Horreur! Le reste ne suit pas! Je m'énerve, je m'énerve encore: tout est raté! Mon tendre s'extasie malgré tout devant mes pâtés: "C'est pas grave Caro, ça à l'air vachement bon tu sais". Ben oui, mais moi je veux que ça soit bon et beau! Où ça coince bon sang?

Deuxième journée à réfléchir... et deuxième expédition au supermarché. Cette fois, je sais ce qu'il me faut; 2 minutes plus tard je suis à la caisse mais une fois devant ma voiture, je me rends compte que j'ai perdu mes clés; rien à l'accueil et rien sur mon trajet dans le supermarché. J'ai attendu une heure que mon tendre revienne du boulot avec le double, il était 20h et ils ont fini par me mettre dehors! J'espère avoir un heureux coup de téléphone demain matin mais revenons à nos moutons.
Il est déjà tard, nous n'avons pas le temps de cuisiner. Ce sera donc un souper tartines: j'adore ça, et surtout quand de petites fantaisies viennent l'agrémenter. Nous goûtons... Mon amoureux est conquis. Moi je le suis un peu moins car même si je trouve les associations géniales, le pesto et le bavarois à la mozzarella super bons, je suis un peu écœurée par le goût de la crème dans celui aux fèves, et la présentation s'il vous plaît, non, vraiment, il faut revoir ça. Après rectifications, voici ma recette:

Pour le bavarois aux fèves:

  • une petite boîte de fèves des marais, poids net 130g, poids net une fois dérobées 105g
  • 50ml de crème entière                
  • fleur de sel & poivre au moulin (5 poivres)
  • 1 blanc d'œuf
  • 10 feuilles de sauge
  • 1cc de sarriette
  • 25g de parmesan râpé
  • 2dl d'eau
  • 2 feuilles de gélatine de 2gr

Egoutter les fèves et enlever la peau en pressant chaque fève. Faire bouillir l'eau pour infuser la sauge et la sarriette dans un poêlon, laisser tiédir puis filtrer à l'aide d'un filtre à café. Ramollir la gélatine dans de l'eau froide. Placer les fouets au congélo. Dans un robot, mixer les fèves avec le sel, le poivre et le parmesan. Chauffer 15ml d'infusion pour y fondre la gélatine essorée. Mélanger au reste. Monter la crème en chantilly et l'incorporer à l'appareil aux fèves puis monter le blanc en neige et l'incorporer délicatement. A l'aide d'une poche à douille, garnir les moules en silicone aux 2/3 puis égaliser avec une petite cuillère. La poche permet d'obtenir un travail bien net. Réserver au frigo.

Pour le bavarois à la mozzarella:

  • 125g mozzarella bufflonne avec son petit lait
  • 5ml d'huile d'olive
  • 1 blanc d'œuf
  • fleur de sel & poivre blanc au moulin
  • 1 feuille de gélatine de 2g

Ramollir la feuille de gélatine dans de l'eau froide. Dans un robot, hacher finement la mozzarella, l'huile, le sel et le poivre. Chauffer 15ml de petit lait filtré dans un filtre à café pour y fondre la gélatine essorée. Mélanger au reste. Monter le blanc en neige et l'incorporer à l'appareil à la mozzarella. A l'aide d'une petite cuillère, garnir le tiers restant des moules en silicone, lisser avec une spatule et réserver au frigo minimum une nuit.

Pour le pesto aux tomates séchées:

à préparer au minimum la veille pour libérer tous les arômes

  • 1 bocal de tomates séchées, poids net 130g
  • 30g de pignons de pin et de graines de courges
  • 5 feuilles de sauge fraiche
  • 1cc de sarriette
  • huile d'olive
  • sel et poivre

Egoutter les tomates séchées. Dans une poêle anti-ad, griller les pignons et les graines. Dans un robot, hacher tous les ingrédients sauf l'huile d'olive que l'on ajoute au fur et à mesure selon le goût de chacun. Mettre en pot.

Le moule utilisé est un moule Téfal de 8 demi sphères. Avec les quantités utilisées, on obtient 7 1/2 sphères.

Et voici le résultat, photographié ce vendredi matin, toujours en pyjama, mais un premier café déjà bu… je suis prévoyante, j’étais ainsi mieux préparée en cas de coup dur!!!

KIKI25

A l'heure où je termine ce post, j'ai goûté! C'est comme je l'imaginais... c'est léger et parfumé, c'est fin et original... il ne vous reste plus qu'à essayer! Vraiment, je vous le conseille. Voici d'autres photos:

KIKI25

KIKI25

Si vous voulez participer au vote, c'est chez Pia.